Je dors de plus en plus mal : quelles solutions ?

Les troubles du sommeil ne sont pas une fatalité. Il suffit, souvent, de respecter quelques règles d’hygiène pour retrouver le plaisir d’un bon sommeil réparateur. Voici pour vous, quelques conseils à suivre pour conjuguer au passé, votre problème d’insomnie.

Premier conseil : Évitez la caféine, ses dérivés et dînez léger

La caféine à la fâcheuse tendance à exciter vos nerfs. Elle rallonge donc le temps d’endormissement et raccourcit le temps de sommeil. Il est donc préférable de les arrêter après 16 h. Dans la soirée, buvez, à la place, une tisane de plantes apaisantes (tilleul, verveine, camomille ou fleur d’oranger, mais aussi, passiflore, valériane, aubépine et houblon), ou un verre de lait tiède qui exerce un effet sédatif. Côté repas, étant donné qu’une digestion difficile contrarie le sommeil, proscrivez de votre alimentation la viande rouge et les plats épicés. Préférez, à la place, des crudités, le pain blanc, les pâtes, le poisson, les légumes et tous les produits laitiers qui contiennent du tryptophane, un acide-aminé précurseur de la sérotonine, hormone de la tranquillité et de l’endormissement.

Deuxième conseil : Respectez votre sommeil et abstenez-vous des somnifères

Vous ratez peut-être votre heure d’endormissement, parce que vous tenez à voir la fin d’un film intéressant, ou parce que vous discutez avec des amis. Étant donné que le sommeil est organisé en cycles d’environ une heure trente, si vous ratez votre tour, il faudra attendre le prochain. Ne tombez surtout pas dans le piège des somnifères. Si les somnifères nécessitent, en général, une ordonnance et sont issus de l’industrie pharmaceutique, ils ont, en effet, bien peu de choses à voir avec la nature, car construites de toute pièce. Leurs molécules finissent toujours par rendre votre corps accro. Faites attention donc.

Troisième conseil : Votre chambre est un temple devant faciliter l’endormissement

La température dans votre chambre ne doit pas dépasser les 19 °C. Plongez votre chambre dans le noir absolu : fermez les volets, investissez dans des rideaux occultant ou mettez un masque de sommeil. Le silence est également de mise pour garantir un sommeil réparateur. Si vos voisins sont bruyants ou si votre conjoint(e) ronfle, investissez dans des bouchons d’oreille. Il est également essentiel de respecter le rôle de votre chambre, c’est un endroit pour dormir et non un espace coworking ! En revanche, vous ne devez pas dire non aux petits câlins encore moins aux relations intimes. Elles augmentent le niveau d’ocytocine dans votre organisme. Or, cette hormone de l’amour est bien connue pour contribuer à la réduction du stress en abaissant le niveau de cortisol (l’hormone du stress) dans votre organisme. Enfin, si votre matelas date de la « deuxième guerre mondiale », il sera préférable de le changer, car il ne doit pas servir pendant plus de 10 ans.